mercredi 26 avril 2017

On n'est pas sérieux quand on a 17 ans - Je suis sa fille - Benoît Minville


Je suis sa fille
Benoît Minville

Editions Sarbacane





C'est l'histoire de Joan et son père.
C'est l'histoire de Joan et Hugo.
C'est l'histoire d'Hugo et Blanche.
C'est l'histoire de Joan et Blanche.
C'est l'histoire de Joan, Hugo et Blanche.
C'est l'histoire de Joan face à elle même.
C'est l'histoire d'un road trip sur la N7.
C'est l'histoire du grand capital.
C'est l'histoire des visages écrasés.
C'est l'histoire d'un grand cri de rage.

"Papa, je pars te venger, et je veux croire, pour me donner du courage ou légitimer mon choix, que TOUS les enfants qui aiment leurs parents comme je t'aime feraient de même. C'est pour ça que nous sommes là, non ? Pour que vous soyez fiers de nous et que nous réussissions là où vous avez échoué, enfin...là où vous vous êtes arrêtés. pour que nos rires vous rendent la vie moins pire qu'elle n'est, ou plus belle, ça dépend des jours. Merci du cadeau."

C'est l'histoire d'une amitié.
C'est l'histoire d'un amour filiale.
C'est l'histoire de valeurs transmises.
C'est l'histoire d'un peu de liberté.
C'est l'histoire de choix.
C'est l'histoire de limites.
C'est l'histoire de la vie.
C'est l'histoire de la mort.


"J'ai pas demandé à voir tes larmes séchées sur tes joues, ces crevasses dans ton être, causées par tout ça. Je n'ai pas demandé à pâtir de votre boulimie de temps, de votre appât du gain, quand moi je voulais goûter à la vie en toute simplicité. Et je n'arrive pas à conjurer les souffrances inutiles ; je n'accepte plus les gros titres désespérés. Et JE change les règles du jeu, pour qu'ON avance encore. Au prix fort. Un prix qu'ils ne pourront jamais mettre sur ma morale. Jamais.
Grâce à toi.
A toi Papa, que je retrouve dans ce songe et que je voudrais pleurer le plus tard possible, pour rire encore, pour me sentir petite fille encore et pour pouvoir éduquer un jour, aussi bien que toi, l'enfant qui fera de toi un grand-père et de moi une maman."

C'est une histoire que j'ai aimé, très fort.
C'est une histoire qui m'a fait vibrer.
C'est une histoire de Benoît Minville.
Et Benoît Minville a un truc incroyable pour raconter des histoires.


Défi lecture 2017, catégorie 12 : Un livre ado (young adult)

lundi 17 avril 2017

Requiem, 2ème round - Dieu pardonne lui pas ! - Stanislas Petrosky


Dieu pardonne lui pas
Stanislas Petrosky

Editions Lajouanie




Requiem est de retour, il continue a chasser la "bête". Et la "bête" se cache partout. Nous voila sur les docks du Havre, dans une entreprise d'import qui a bien des choses à cacher. 
Toujours avec son punch et ses méthodes peu orthodoxes, Requiem va débarquer dans ce nid de vipères afin de mener à bien sa mission, son sacerdoce : l'exorcisme.

Stanislas Petrosky nous sert une nouvelle fois un petit roman fort agréable à lire, drôle - toujours dans la ligné de San Antonio et Michel Audiard. 


Je ne le dirai jamais assez rire et sourire lors d'une lecture est un plaisir sans mesure, et les notes de bas de pages y sont pour beaucoup dans mes éclats de rire.

Mais sous son air amusant, ce livre, comme le précédent (mon avis ici), touche à des sujets qui nous font - me font - bondir. L'auteur y dénonce des pratiques immondes.

Ne boudez pas votre plaisir, lisez Requiem !






dimanche 16 avril 2017

La culture en danger


La culture en danger







Nous sommes sollicités très souvent pour différentes actions en faveur de plein de bonnes causes.

Mais une librairie qui ferme et des maisons d’éditions qui mettent la clef sous la porte c'est un peu plus la mort de l’accès à la culture, des échanges avec des passionnés, de la découverte de pépites littéraires.
Alors oui je viens à mon tour vous solliciter afin d'aider 3 acteurs du monde du livre, ceux-ci sont en danger et à notre niveau et avec nos moyens nous pouvons aider - même un simple partage pour être vu du plus grand nombre.


Tout d'abord la librairie de Cogolin, qui est aujourd'hui la seule encore ouverte entre Sainte Maxime et Saint Tropez. Aidons-les à souffler leurs 17 bougies, pour cela suivez ce lien :




Vous pouvez également vous rendre sur la page Facebook de René Manzor où vous découvrirez tout ce qui a déjà été mis en oeuvre pour venir en aide à cette librairie.

Ensuite penchons-nous sur la maison d'édition Fleur Sauvage.


Aujourd'hui en grande difficulté financière, une cagnotte Ulule a vue le jour, je vous en ai déjà parlé par ici.

Et enfin les Editions Caïman, elles aussi en grande difficulté, une cagnotte à également vu le jour, vous la trouverez .


Voici un petit bout de l'histoire de cette maison d'édition:


"Créées en 2010, les Editions du Caïman publient du "polar" et de la littérature jeunesse. Après un départ plus que prometteur, un catalogue s'étoffant, une reconnaissance du public et de la chaîne du livre, plusieurs prix littéraires, nous pensions surfer sur la bonne vague, réfléchissions à une création d'emploi... Bref, nous rêvions un peu !
Normal, me direz-vous, pour un éditeur de polar. Oui, mais bon, quand même...
En pleine rentrée littéraire 2015, notre principal partenaire, notre distributeur (la société qui place les livres en librairie et gère les ventes) a été placé en redressement judiciaire. De ce fait, nous n'avons pu toucher les résultats des ventes d'une bonne partie de l'année (Certificat d'irrecouvrabilité de 5 277 euros) et nous avons dû repartir de zéro, avec une nouvelle société de distribution qui a mis plusieurs mois à maîtriser notre catalogue et à retisser les liens avec des libraires. Nous estimons le manque à gagner durant cette période à 4 500 euros.
Une première opération de Crowdfunding, lancée par les auteurs afin de ne pas fermer la maison d'édition, a permis de recueillir une somme de 2000 euros, auprès de lecteurs, d'auteurs et de membres de la chaîne du livre, en fin d'année 2015.
Même si nous ne perdions "que" 5700 + 4500 - 2000 = 8200 euros sur cette période, grâce à vous tous, nous avons pu "sauver le Caïman" dans l'urgence. A l'aide de cette somme, de restrictions budgétaires drastiques... et de la patience des auteurs au sujet du versement de leurs droits d'auteurs (toujours pas versés pour certains) nous avons pu payer nos charges et nos fournisseurs."

Je vous rappelle que plus les lieux de culture disparaîtront, moins nous aurons la chance de nous émerveiller, de nous enrichir l'esprit.





vendredi 14 avril 2017

Neige et sueurs froides - Quand la neige danse - Sonja Delzongle



Quand la neige danse
Sonja Delzongle

Editions Denoël - Sueurs Froides




Après nous avoir entraînés dans la chaleur de l'Afrique à la recherche d'enfants albinos dans Dust, Sonja Delzongle nous mène dans l'hiver glaçant de la région de Chicago, pour retrouver 4 fillettes disparues.


Quel plaisir de retrouver Hannah Baxter, profileuse atypique avec des méthodes flirtant avec le paranormal. Dans cet opus, la profileuse prend plus d'épaisseur, on découvre un peu plus ses failles.
Mais Sonja n'en fait pas le point central du roman, non, elle laisse la place à l'intrigue, qui est le noyau de cette histoire.
La disparition d'enfants, sujet délicat, mené avec brio, sans jamais tomber dans le pathos.
L'auteure m'a menée par le bout du nez, avec une maîtrise incroyable, et je me suis laissée faire avec délice. J'ai pris des pistes, parfois alambiquées, qui me sont revenues en pleine face tel un boomerang.
A plusieurs reprises, je me suis exclamé "Oh la vache !". J'ai vécu avec les personnages la tension grandissante au fil de l'enquête.




                        

                       Debussy, Quand la neige danse.



4ème de couverture


Février 2014, au nord de Chicago. La neige et le blizzard semblent avoir pétrifié la petite ville de Crystal Lake. Un matin, le médecin Joe Lasko reçoit un paquet. Y repose une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, sosie de sa fille Lieserl disparue depuis plusieurs semaines. Comble de l'horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s'est volatilisée.
Ce n’est pas tout. Depuis un mois, quatre fillettes ont été enlevées, et chacune des familles va recevoir une poupée. Joe, jeune divorcé, décide de mener sa propre enquête, aidé par une détective privée dont il était secrètement amoureux des années plus tôt. Conscients que l'affaire les dépasse, tous deux appellent à l'aide Hanah Baxter, la célèbre profileuse, et son inséparable pendule. Quelque part dans Crystal Lake, depuis très longtemps, quelqu'un s'en prend aux enfants. Les détient-il prisonnières? Sont-elles encore en vie?


Défi lecture 2017, catégorie 16: Un livre qui se déroule dans une atmosphère froide.

dimanche 9 avril 2017

Fleur Sauvage - Une maison d'édition à soutenir





Aujourd'hui je viens vous parler d'une maison d'édition qui me tient à coeur, pour diverses raisons, mais principalement pour la qualité et la diversité des textes publiés, et le travail graphique époustouflant sur les couvertures.



Fleur sauvage - Catalogue
Aconitum - Catalogue


En juillet 2012, naissance des éditions Fleur sauvage, créées par  David Lecomte.

Aujourd'hui Fleur Sauvage et Aconitum sont en difficultés, cela dû a un distributeur qui fait faillite fin 2015, et la reprise de la distribution par deux gros groupes, pénalisées cette fois par un flot important de retours et des exigences contractuelles si peu avantageuses pour les maisons d'éditions qu'elles ont mené à un fort endettement.


Pour en savoir plus sur cette maison d'édition et son créateur David Lecomte, je vous invite à suivre ce lien vers le blog de Lau Lo.

Évadez moi




Je sais que nous sommes sollicités de toute part, mais si vous ne pouvez pas participer à la cagnotte, ne vous privez pas de partager cet article, plus il sera vu et lu, plus nous aurons de chance de sauver une maison d'édition de qualité.



Aujourd'hui nous sommes à 24% du premier palier, pour le prix d'un livre de poche vous pouvez faire d'un petit ruisseau une grande rivière.
Pour le soutien de Fleur Sauvage et Aconitum, voici le lien:

Vous pouvez également nous rejoindre sur le groupe Facebook.